Calcaire au jour le jour

12 septembre 2018

Jean-Marie Arnaudiès

xx151xx-for-canalblog

Posté par affablecalcaire à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 septembre 2018

Louis Armstrong

 

 

xx232xx-for-canalblog

Posté par affablecalcaire à 13:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2018

récursion

 

la±mëlwelltwellrëwellélwell±pwellrwell±m
aëtrwell±mwell±rwellnd±vësëtwelléjwell±s
uës±allæverngwell±sur±un±lët±wellt±nwell
±mwell±lwellvwell±pasélwell±pwellrwell±m
aëtrwell±mwell±dët±tu±twell±sæveruvëwell
ns±quand±jwell±twell±dësaëséjwell±nwell±
saës±plus±la±suëtwell±dwell±la±phraswell
écwells±mæverts±nwell±s±adrwellsswellnt±
pas±a±mæverëéël±s±agët±d±un±æverrdrwell±
dævernnwell±a±l±wellglëswellétu±twell±sæ
veruvëwellns±faët±rwellfwellrwellncwell±
aux±mæverts±sur±la±lumëwellrwell±quë±n±w
ellst±pas±swellulwellmwellnt±cwell±quë±v
ëwellnt±a±mævern±æverwellëlél±æverrdrwel
l±c±wellst±faëtwells±faërwell±a±cwell±jw
ellunwell±l±wellxpwellrëwellncwell±fæver
ndamwellntalwellél±æverrdrwell±a±welltwe
ll±wellxwellcutwell±dans±lwells±mæverës±
quë±ævernt±suëvë±ma±sæverrtëwell±dwell±l
±hæverpëtalcambrëdgecamberra±mauprevæër±

 

Affable calcaire

 

 

Posté par affablecalcaire à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2018

schutz

 

Autre souvenir de noviciat.

Parmi les disques vinyl 33 tours, il y a l'histoire de la résurrection de Schutz.

Le père maître me fait remarquer le chant du récitant qui part à plusieurs reprises sur une quinte ascendante.

 

Affable Calcaire

 

 

Posté par affablecalcaire à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2018

Demi-seconde

 

La religieuse fait un peu durer le supense. C'est la soeur Emile avec sa cornette avec coins à 90 degrés. La scène se passe dans le jardin d'enfants.

La religieuse projette une saynette pour l'anniversaire de monsieur le curé Bressolette. Plusieurs enfants seront choisis pour dire quel métier ils exerceront plus tard. Pas de filles; le jardin d'enfants est mixte mais nous sommes à la fin des années 40; mai 68 est encore loin.

La religieuse annonce qu'elle va désigner qui, parmi nous, jouera quel projet de profession. L'un des enfants, annonce-t-elle, devra jouer celui qui envisage d'être prêtre. La religieuse fait un peu durer le supense. Pendant une demi-seconde, je souhaite ardemment, oui ardemment, que ce soit moi. C'est moi.

Ce souvenir n'est pas imaginé ni rêvé.

 

Affable Calcaire

 

 

 

Posté par affablecalcaire à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 mai 2018

Archimede

 

 

xx109xx-for-canalblog

Posté par affablecalcaire à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Julie Andrews

 

 

xx323xx-for-canalblogGrande

Posté par affablecalcaire à 12:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2018

Ruth Wohl

 

Somebody brought 33cm vinyl records. Among these vinyls, John passion of Bach.

Father Quillien is already a priest. He wants to enter dominican order. His room is next mine.

He carries my attention to this choir "Ruth Wohl" and translates it since I don't know german : "repose toi bien". He hesitated a little to find right words.

This was in 1960 or 1961.

 

Affable Calcaire

 

 

Posté par affablecalcaire à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2018

panda

 

J'ai glissé quelques lignes de français dans un "tchatch" où les gens s'exprimaient dans des langues variées. Et j'ai cru comprendre que le monde, tout en admirant la langue française, voyait un peu les français comme des pandas: une espèce précieuse qui disparaîtra si on ne la protège pas.

Je crois que la francophonie, souvent un peu trop arrogante, devrait méditer sur son petit nombre relatif et sur cette comparaison.

 

Affable Calcaire

 

 

Posté par affablecalcaire à 06:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2018

Blanche Neige

 

Souvenir.

 

Année scolaire 1958-1959 ou peut-être la suivante mais probablement non.

Grand Séminaire de Poitiers. Entretien règlementaire avec mon directeur de conscience, le père Y. B. Ces entretiens ont lieu à intervalle régulier, tous les mois, peut-être; je ne sais plus. Cela se passe dans le bureau du père, une pièce assez grande qui jouxte sa chambre. Tous les pères sont logés ainsi.

Le père est à son bureau, je suis en face sur une chaise. Il anime la discussion; je ne dis pas grand chose. Ce jour là j'ose une question. Elle a trait à la Sainte Trinité. J'ai dû employer des termes inappropriés car ma question provoque le sourire du père. Je ne sais plus ce qu'il a répondu.

Mais dans ce sourire il y avait beaucoup de choses; c'est le sourire amusé d'un adulte auquel un petit enfant pose une question extrêmement naïve. Comme si j'avais demandé si Blanche Neige serait un jour canonisée.

Affable Calcaire.

 

Posté par affablecalcaire à 05:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]