L'homme portait un costume étriqué avec une cravate pas très bien nouée.

Le directeur de la banque le reçut avec toute l'amabilité dont il était capable. Le gouvernement socialiste ne plaisantait pas.

-- Je constate, dit l'homme, que le taux d'occupation voisine les 20 pour cent; c'est très insuffisant. Avez-vous une explication?

Le directeur avait prévu le coup. Et sortit son argument massue.

-- J'ai des services de renseignement très performants. Je pourrais vous donner la liste de tous les hébergeants qui paient les squatters pour venir loger dans leur squat-loi-2044 de telle manière que les services de votre ministère ne soient pas alertés. En ce qui me concerne, le squat est parfaitement aux normes.

-- Je compte bien le vérifier. Quant à votre liste, vous savez bien qu'elle n'a aucune valeur. Voulez-vous m'accompagner?

Le squat-loi-2044 se situait dans le grand hall de la banque, perché sur un mur à 3 mètres de hauteur (obligatoire) ; il avait un escalier rétractable (obligatoire) ; des toilettes autonettoyantes (obligatoires) ; un réchaud électrique, une couchette de deux mètres sur 90 centimètres (obligatoire, obligatoire, obligatoire,...) et il ne manquait pas un centimètre aux dimensions.

Le fonctionnaire était perplexe. Après réflexion:

-- Je me demande si ce ne sont pas les marbres et les lettres d'or vantant votre activité qui rebutent les sans-abri.

Le directeur restait silencieux, sûr d'être parfaitement "clean". Le fonctionnaire:

-- Ecoutez, je dois faire un rapport. Je ne serais pas surpris qu'à sa suite de nouvelles normes soient édictées. Nous nous reverrons certainement. Je vous salue bien monsieur le directeur.

-- Je vous salue bien monsieur Portunoux, au plaisir.

Tandis que le fonctionnaire s'éloignait, le directeur fut assailli par une idée qu'il trouva géniale. Si on installait une porte secrète dans le squat, une porte qui donnerait sur un petit local; ce serait l'endroit rêvé pour stocker tous ces documents gênants portant sur les affaires douteuses. Personne n'aurait l'idée de les chercher là.

 

Affable Calcaire